REBOOT N°1, Photographie, 2010, impression numérique, 122X89 cm

    “ En deambulant dans le musée, le tableau de Francois Xavier Fabre, La mort d’Abel a toujours étè une source de contemplation , Tableau du 18ème siecle, représentant une scène biblique, extrait de la Gènèse.Ce que nous présente ici Fabre, est une représentation du mythe totalement épuré, nous assistons à la fin du drame, pas de Caïn, un décor assombri, juste le corps suave et exalté d’un jeune homme, l’archétype du bel éphèbe grec, d’une plastique quasi irréelle.

Le thème religieux semble plus une excuse pour offrir un nu masculin académique, aux connotations quelques peu érotiques. Il s’agit grace à la photographie de créer une narration, une réinterprétation une fiction par une analyse post-moderne d’un tableau académique. ”